Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Dunkerque, labellisé territoire d’innovation, engage sa transition !

19 septembre 2019

Les lauréats de l’appel à projet « Territoire d’innovation » ont été annoncés ce vendredi 13 septembre par le Premier ministre. Dunkerque, seul dossier des Hauts-de-France retenu, fait partie des 24 dossiers soutenus qui se partageront une enveloppe de 450 millions d’euros d’investissement.

Avec une dotation globale de 37,5 millions d’euros (9,9 millions d’euros de subventions auxquels s’ajoutent 27,6 millions d’euros d’investissements, soit la 3e enveloppe au niveau national), Dunkerque est l’agglomération la mieux dotée des lauréats. Cette enveloppe permettra de déclencher 288 millions d’euros de projets sur le territoire dans les cinq ans à venir.

Après avoir défendu la candidature dunkerquoise à Paris, c’est pour moi une grande satisfaction de voir notre dossier retenu au terme d’une procédure de deux ans qui a mobilisé les principaux acteurs économiques du territoire aux cotés des collectivités locales.
Autour de notre projet Dunkerque l’énergie créative, nous allons ainsi doter notre territoire des moyens nécessaires pour asseoir son développement économique en alliant emploi et respect de l’environnement.

Un formidable accélérateur de la transition énergétique

Au cours des dernières décennies, Dunkerque a fait face à de nombreux bouleversements et s’est toujours relevée après les crises traversées. Aujourd’hui, nous ne voulons plus subir : nous faisons le choix de créer les conditions d’une adaptation de notre tissu éco-industriel aux contraintes et enjeux contemporains, notamment ceux de la qualité de notre environnement et de l’emploi.
Première plateforme énergétique d’Europe, territoire fier de son histoire industrielle, Dunkerque a su engager sa transition vers une industrie du XXIe siècle. La labellisation « Territoire d’Innovation » va être un formidable accélérateur de cette transition.

Une mobilisation de tout le Dunkerquois

Ces dernières années, et notamment tout au long du processus de candidature à l’appel à projet national lancé en 2017, j’ai pu constater l’ampleur de la mobilisation du Dunkerquois autour de la transition énergétique. Dans nos collectivités locales et dans les grandes entreprises industrielles, la prise de conscience d’un impératif de changement des pratiques est réelle.

C’est cette volonté commune de tirer notre territoire vers le haut en agissant conjointement pour sa transformation qui a en partie permis à notre candidature de montrer sa singularité. En lançant la mobilisation générale pour la transition énergétique, nous avons ainsi démontré notre capacité à faire travailler ensemble des acteurs qui, il y a encore quelques années, ne se connaissaient pas ou peu. En sortant d’une logique de silo, nous ouvrons un nouveau champ des possibles. Déjà, les projets d’économie circulaire se multiplient et prennent de l’ampleur. Au-delà du succès de notre candidature, c’est une nouvelle façon de travailler en équipe, pour le Dunkerquois, qui a émergé.

Agir pour l’environnement et le pouvoir d’achats des Dunkerquois

Concrètement, la mise en œuvre de ce projet, comme nous l’avons fait avec le bus gratuit, aura un fort impact pour les habitants.

L’amélioration de notre réseau de chaleur par un meilleur pilotage informatique va permettre de gagner en efficacité sur le plan énergétique et financier. Cela va se traduire par des économies sur la facture de chauffage pour les particuliers et de meilleurs performances environnementales.

Nous allons pouvoir mettre en place de nouveaux outils de mesure de la qualité de l’air sur le territoire. Aujourd’hui, les données fournies par ATMO restent trop incomplètes et générales pour avoir une appréciation fine de la situation dunkerquoise. Des mesures plus précises et détaillées permettront d’agir plus efficacement pour améliorer la qualité de notre environnement.

Dans le même esprit, les financements apportés au projet Dunkerque l’énergie créative vont soutenir le développement de l’entreprise locale « Terraotherm » et de son procédé unique de nettoyage des fumées industrielles. La société basée à Grande-Synthe a déjà testé son dispositif de dépollution sur le centre de valorisation énergétique de la Communauté urbaine de Dunkerque. Avec des résultats très convaincants. De même, le groupe Suez va bénéficier de financements pour développer sur notre territoire un démonstrateur visant à améliorer la qualité de l’air.

Dans le domaine de l’économie circulaire, largement renforcée depuis 2017 grâce aux nouvelles implantations industrielles telles Ecocem, Ecophos ou encore Indaver, la labélisation « Territoire d’Innovation » va permettre de franchir un nouveau cap. En effet, la Toile Industrielle, outil d’aide à la décision en matière de stratégie économique développé à Dunkerque et reconnu internationalement pour sa pertinence, va entrer dans une nouvelle dimension grâce à la numérisation et au développement de l’intelligence artificielle, ce qui facilitera et simplifiera les liens entre les industries du territoire.

Ces dispositifs innovants, mis en œuvre sur le Dunkerquois, vont contribuer à l’amélioration de notre cadre de vie tout en renforçant notre tissu économique et l’emploi local.
Etre un Territoire d’Innovation, cela signifie également que les procédés développés et expérimentés localement auront ensuite vocation à être appliqués à une échelle beaucoup plus large.

Notre territoire industriel, malmené par les crises aura une fois encore montré sa capacité à se réinventer collectivement et à proposer un nouveau modèle d’avenir. Une résilience dont nous pouvons tous être fiers.

téléchargez le dossier de presse
Partagez :
quis venenatis Donec leo. Praesent Phasellus vel, dolor et, libero