Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Redonner aux Dunkerquois le pouvoir de décider

À quatre reprises, les Dunkerquois ont été appelés aux urnes sur des questions d’intérêt local, dont les thématiques sont rassembleuses. Qui mieux que les Dunkerquois étaient légitimes pour choisir l’aménagement de la place principale de la ville ? Qui mieux que les parents d’élèves peuvent décider de l’organisation des rythmes scolaires de leurs enfants ? Depuis 2014, les Dunkerquois ont de nouveau le pouvoir de décider.

25 000 personnes décident de l’aménagement de la place Jean-Bart

Lors de la concertation sur le projet « DK+ de mobilité », l’aménagement de la place Jean-Bart, le coeur de l’agglomération, était sujet à plusieurs scenarii. Maintien d’une voie de circulation en sens unique ou piétonisation totale, la question était sur la table. Afin de renforcer la légitimité de l’option retenue et de permettre aux habitants de pouvoir apporter plus qu’un simple avis dans une démarche de consultation, un vote a été organisé en 2015. Ce sont plus de 25 000 habitants de l’agglomération qui ont voté à distance, par le biais d’ « enveloppes T ». À 57 %, la piétonisation totale a été retenue.

Rythmes scolaires : les parents ont choisi

Lorsque le gouvernement Hollande a mis en place les rythmes scolaires, nous avons choisi de donner la parole aux parents pour en définir les modalités à Dunkerque. C’est donc une votation qui a tranché entre plusieurs organisations de la semaine. Le choix des parents a été respecté, quand bien même il était le plus cher à mettre en oeuvre. Et lorsque le gouvernement Macron a décidé de laisser le libre choix aux collectivités du retour à la semaine de 4 jours, le principe fut simple : seule une votation pouvait défaire ce qu’une votation avait choisi.
En janvier 2018, les parents d’élèves ont donc opté pour le retour de la semaine de 4 jours, mise en œuvre en cette rentrée.

Opération Dynamo : une votation pour choisir l’œuvre monumentale

Lorsque le projet d’une œuvre monumentale d’art contemporain symbolisant l’opération Dynamo fut décidé, la Communauté urbaine a choisi de mettre au vote le choix de l’œuvre. Des bureaux de vote furent ouverts dans différentes villes de l’agglomération, et les habitants furent appelés à choisir entre trois œuvres.

Partagez :
Curabitur suscipit ipsum Aliquam id consectetur risus.