Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Le transport collectif fait sa révolution !

Depuis le 1er septembre 2018, Dunkerque est devenue la plus grande agglomération en Europe à avoir rendu le bus gratuit pour tous. Cette gratuité s’accompagne de la mise en place d’un réseau modernisé.   

Le bus gratuit, une innovation sociale majeure

Pourquoi avoir choisi de rendre le bus gratuit ? Voici les quatre raisons principales :

1 / Parce que c’est bon pour la planète

Privilégier les transports en commun plutôt que la voiture individuelle est une incitation forte à changer ses habitudes pour le bien de tous. Cela apaise la ville en réduisant la pollution et le bruit engendrés par les voitures, tout en limitant le stationnement sauvage.
De plus, les nouveaux bus mis en service roulent désormais au gaz naturel, moins polluant que l’essence.

À Dunkerque, le pourcentage de personnes utilisant le bus était devenu inférieur à 5%, l’un des taux les plus bas de France. Il fallait créer un choc psychologique à la hauteur de l’enjeu pour réussir à faire évoluer les usages.

2 / Parce que c’est bon pour le pouvoir d’achat

Par cette mesure, nous rendons aux Dunkerquois 4,5 millions d’euros de pouvoir d’achat par an. Les plus défavorisés en bénéficieront pleinement, tout comme les ménages les plus impactés par le budget transports, comme les familles avec enfants.
En effet, pour un grand nombre de familles, l’économie réalisée monte à 400, voire 500 € annuels.

De plus, privilégier le bus réduit la dépendance à la voiture, qui coute cher dans un budget individuel.

3 / Parce que ça améliore la mobilité des plus fragiles

La gratuité, c’est la possibilité pour tous de se déplacer librement dans la ville : pour les personnes âgées qui rechignent à affronter les dangers de la route, pour les jeunes aux budgets fragiles et qui n’ont pas le permis, pour les personnes privées d’emploi en raison d’une faible mobilité… Le libre accès au transport collectif permet de lutter efficacement contre l’isolement des personnes âgées et l’exclusion des plus précaires.

4 / Parce que ça renforce l’attractivité du centre-ville

À Dunkerque, le nombre de personnes qui allaient à Lille, à la Cité Europe ou en Belgique faire leur shopping était élevé. Cette « évasion commerciale » se réduit, car la gratuité et le nouveau réseau renforcent la desserte du centre depuis la périphérie. Ainsi, plus besoin de tourner pour chercher à se stationner, que vous vouliez faire une séance de shopping entre amis, que vous travaillez dans le centre-ville ou que vous veniez y chercher un service (médical, public ou autres), cinq lignes à 10 minutes de fréquence s’offrent à vous.

Un réseau moderne

En parallèle de la gratuité, une refonte complète du réseau a été pensée pour le rendre plus accessible et plus attractif.

// En le rendant plus accessible

Le réseau antérieur n’était plus adapté. Car l’urbanisation a changé le visage de notre agglomération. Le nouveau réseau efface les inégalités territoriales qui s’étaient créées en mettant plus de 120 000 habitants de l’agglomération à moins de 300 mètres d’un arrêt bien desservi.

Ce nouveau réseau comprend trois « pôles d’échanges » qui se caractérisent par leur multi-modalité. Que ce soit au Puythouck, à la gare de Dunkerque ou au Fort des Dunes, un parking voiture gratuit et un parking vélo sécurisé ont été aménagés à proximité de chaque gare routière.

En outre, plus de 120 arrêts ont été mis aux normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, un nouveau système de balisage permet de localiser les bus en temps réel, ce qui donne désormais la possibilité d’afficher le temps d’attente véritable à chaque arrêt. Ces précieuses informations sont également disponibles sur l’application mobile proposée par DK’Bus (DK’Bus Live).

// En le rendant plus fiable et plus rapide

Garantir les horaires à l’arrêt et l’accès au centre-ville en 20 minutes maximum, prioriser le transport collectif dans les secteurs propices aux bouchons… ce nouveau réseau a permis de revoir complétement le partage de l’espace public pour mieux le répartir entre tous les modes de transports. Le bus a désormais de nombreuses voies dédiées: rond-point du Kruysbellaert, boulevard Simone-Veil (ex-pénétrante), boulevard de la République, boulevard Paul-Verley, quai de Mardyck… qui rendent sa fiabilité et sa rapidité moins dépendantes des aléas.

// En le rendant plus confortable

Leurs couleurs flashy ont fait leur popularité : la mise en œuvre de cette révolution du transport s’accompagne du remplacement progressif de la flotte. Ces nouveaux  bus offrent un confort moderne : ports USB, nouvelle affiche dynamique des arrêts et des correspondances, wifi…

Partagez :
tristique leo. massa velit, eget id Lorem Aliquam fringilla