Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Une ville plus propre

Une ville plus propre, c’est l’affaire de tous. La Ville a joué son rôle en lançant un plan propreté, en investissant dans le déploiement du réseau de points d’apports volontaires et en mettant en place de nouveaux dispositifs de ramassage des encombrants.

Un plan propreté

Campagne de prévention, consignes de verbalisation passées à la police municipale, observatoire de la propreté, mécanisation des équipes, ajout de 100 poubelles supplémentaires par an, renforcement de la lutte contre les tags et l’affichage sauvage… ce sont des dizaines de mesures qui ont été prises pour lutter contre ce fléau que représentent ces petites incivilités.   

Le réseau de points d’apport volontaire des déchets

L’investissement dans le réseau de points d’apport volontaire des déchets est sans précédent. Il permet aux Dunkerquois de se séparer plus facilement des déchets quotidiens.
De plus, il limite l’utilisation des poubelles, permettant ainsi de réduire les nuisances liées au ramassage classique des déchets : nuisances sonores et embouteillages liés au passage du camion-poubelle, encombrements des trottoirs par les poubelles… Sur ce dernier point, des agents de la Communauté urbaine ont réalisé en 2016 un porte à porte pour discuter avec les habitants des problématiques de stockage des poubelles liées à un habitat parfois non adapté.

Une mini-déchetterie mobile dans tous les quartiers

Lorsque le SIDF s’est délesté de la compétence de ramassage des encombrants, la Communauté urbaine en a repris la gestion. Le ramassage classique a été stoppé pour des questions de sécurité et de propreté urbaine, le dépôt sur les trottoirs de tous types d’encombrants, notamment amiantés, n’était plus acceptable.
En remplacement, une déchetterie mobile sillonne les quartiers de l’agglomération. Les agents communautaires vous conseillent sur le tri et vous aident gratuitement à vous séparer de vos encombrants.

La déchetterie mobile propose un service gratuit de ramassage des encombrants. Elle passe dans tous les quartiers (ici rue Masséna à Petite-Synthe). À cette occasion, les agents de la Communauté urbaine aident les habitants et leur rappellent les bonnes pratiques de tri des déchets.

Un  système de collecte sur rendez-vous à domicile a également été instauré. Pour 12 €, quel que soit le volume ramassé, les services communautaires se déplacent chez vous. Cela incite ainsi à la solidarité de voisinage, puisque le coût par foyer de la benne est d’autant plus réduit que le nombre de personnes se séparant de leurs encombrants est important. Et cela permet, en outre, d’aider les voisins qui pourraient rencontrer des difficultés pour se séparer de leurs encombrants (personnes handicapées, non motorisées, âgées…).

Faire progresser le compostage dans l’agglomération

Le compostage individuel des déchets fermentescibles, à savoir déchets de cuisine (épluchures, fruits et légumes abîmés…) et petits déchets de jardin est un geste écologique qui contribue à la réduction des déchets.
Et cela, grâce à un composteur que la CUD met à votre disposition gratuitement après vous être rendu à l’une des permanences organisées sur cinq sites de l’agglomération (Rosendaël pour Dunkerque). Vous y recevrez à cette occasion des informations pratiques et saurez tout sur le compostage.

Coach tri, réemploi : les habitants sensibilisés aux nouvelles pratiques

La Communauté urbaine de Dunkerque a lancé «  Coach Tri », une opération de porte-à-porte pour aider chaque foyer de l’agglomération à mieux trier ses déchets. En effet, le tri des déchets étant rentré dans les habitudes, les professionnels du secteur en France notent un certain relâchement dans l’assiduité des Français. À Dunkerque, il s’est traduit par un recul de 80 à 70% du taux de recyclage de la poubelle bleue, ce qui représente un coût de 400 000 € annuel pour la collectivité.  Nous avons donc décidé d’agir pour redire aux habitants la nécessité de trier leurs déchets, d’autant plus que le réseau de chaleur urbaine est désormais relié au centre de valorisation des déchets.

Si le tri des déchets a fait l’objet ces dernières décennies de nombreuses campagnes de sensibilisation, la notion de réemploi a pour sa part émergé plus récemment. La Communauté urbaine a ainsi créé un vide-grenier virtuel, www.cud.eco.mairie.fr. Une plateforme sur laquelle les Dunkerquois peuvent donner, prêter ou vendre d’occasion des objets dont ils souhaitent se séparer. En donnant ainsi une seconde vie à ces objets, ils permettent d’en prolonger les usages.

L’accès des animaux à la plage réglementé

En 2014, un arrêté municipal interdisait l’accès à toute la plage à nos amis à quatre pattes, mais il était de notoriété publique que cette réglementation n’était pas appliquée. Nous avons choisi de la modifier, en n’interdisant cet accès que pendant la saison estivale sauf sur la digue du vent (la partie de la plage allant du début du parc du vent au poste de secours de Malo terminus), qui reste accessible toute l’année.

Partagez :
eleifend leo Aenean at justo efficitur.