Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Un mandat pour aller plus loin dans la solidarité et la transition écologique

25 mai 2020

Samedi 15 mai, j’ai présenté au conseil municipal de Dunkerque l’équipe qui aura la charge de mener à bien, avec moi, le projet que nous portons pour Dunkerque. Je remercie les conseillers municipaux de m’avoir à nouveau élu Maire de Dunkerque, un honneur immense et une grande responsabilité.
Ce conseil d’installation était également pour moi l’occasion de rappeler les axes forts qui structureront le mandat qui s’ouvre. Voici le texte du discours prononcé à cette occasion.

 » Pour l’équipe municipale que les Dunkerquois ont élue le 15 mars dernier, le mandat commence donc aujourd’hui. Et ce 2ème mandat sera forcément particulier.

Il sera d’abord particulier au regard de la hauteur de la marque de confiance que nous ont donnée les Dunkerquoises et les Dunkerquois. Le dimanche 15 mars, la liste de rassemblement républicain pour Dunkerque en mouvement que j’ai eue l’honneur de conduire, est en effet arrivée largement en tête dans la totalité des 63 bureaux de vote de la commune de Dunkerque et des communes associées de Saint-Pol-sur-Mer, Fort-Mardyck et Mardyck.

Le choix des Dunkerquoises et des Dunkerquois est donc clair. Il vient dire à la fois leur satisfaction devant le travail accompli ces six dernières années et la confiance qu’ils nous accordent pour continuer à construire avec eux l’avenir de notre ville. Je sais qu’ils sont nombreux ce matin à suivre à distance ce premier conseil municipal. Je tenais donc à nouveau à les remercier personnellement.

C’est à eux que je veux dire aujourd’hui combien l’enfant des Glacis que je suis est fier du chemin que nous avons déjà fait ensemble, fier du lien fort qui nous unit aujourd’hui. En nous accordant plus de 64% des suffrages, les Dunkerquois, les Saint-Polois, les Fort-Mardyckois et les Mardyckois nous ont crédités d’un score historique. Un score qui nous renvoie aux 59% réalisés par Claude Prouvoyeur en 1983. Cette légitimité incontestable nous permettra d’être plus forts vis-à-vis de l’Etat, de la Région, du Département. Elle concourra à prolonger l’unité à l’échelle de l’agglomération, une unité essentielle pour développer notre littoral. Elle permettra enfin de travailler avec la population dans une véritable relation de confiance réciproque.

Ce 2ème mandat sera aussi particulier en raison des conséquences de la crise sanitaire actuelle. Nous savons d’ores et déjà qu’elles seront sévères, pour notre tissu économique, pour nos emplois, pour la vie quotidienne de nombreux Dunkerquois, pour les capacités budgétaires de nos collectivités locales également.

Mais je le dis très clairement : cela n’altérera en rien notre détermination à faire de Dunkerque une ville qui va de l’avant, qui se redynamise, une ville qui s’engage dans l’avenir avec confiance. Elle ne freinera pas les ambitions qui sont les nôtres en matière d’innovation et de solidarité.

Bien au contraire, cette crise exceptionnelle nous donne l’opportunité d’accélérer la transition écologique et sociale et la construction du Dunkerque de demain.

Cette ambition était au cœur du programme que nous avons présenté aux Dunkerquois pendant la campagne. Elle est dans l’ADN de la nouvelle équipe municipale. Le travail que nous avons accompli pendant six ans nous donne aujourd’hui les clés pour relever ce défi ensemble.

Si le dernier mandat nous a permis de mettre en œuvre une révolution écologique et sociale dans les transports en commun, il nous faudra maintenant inventer de nouveaux modèles pour limiter notre consommation d’eau, pour minimiser et mieux recycler nos déchets, pour continuer à nous déplacer autrement et à renforcer la place de la nature en ville, pour accélérer la transition énergétique de notre territoire. Comme le disait Dominique Pair, directeur d’ArcelorMittal Dunkerque, lors de notre dernier comité de suivi industrie, la crise que nous vivons doit être l’opportunité d’aller plus vite encore vers le monde de demain. C’est ce que nous avons commencé à faire dès la mise en œuvre de notre plan de déconfinement avec plusieurs mesures qui vont en ce sens.

Ce Dunkerque de demain, nous aurons aussi à le penser plus résilient, à lui donner davantage de capacité à vivre et à dépasser les crises. Je suis en effet frappé de voir à quelle vitesse les crises se succèdent les unes après les autres. Hier nous gérions les risques d’attentats, aujourd’hui une crise sanitaire, demain sans nul doute une crise climatique ou numérique… Si, dans l’histoire, ce que nous appelons « l’esprit de Dunkerque » nous a permis de relever bien des défis, il faudra à l’avenir que nos politiques publiques puissent anticiper.

Le Dunkerque de demain, je souhaite également qu’il ait une vraie dimension humaine, que nous prenions davantage soin de nos ainés, de nos enfants, des plus faibles. Que nous retrouvions ce plaisir de vivre ensemble et même que nous développions tous une certaine bienveillance à l’égard des autres, une notion tellement mise à mal dans la période actuelle.

Cette dimension humaine se traduira dans de nombreux domaines de la politique municipale.

En matière d’action sociale, avec la création d’un service public universel des besoins essentiels. C’est un des enseignements majeurs de cette crise sanitaire et sociale : notre fragilité à toutes et tous devant les accidents de la vie. Se nourrir, se soigner, se déplacer, apprendre, maintenir le lien social… La question de l’assurance de ces besoins vitaux pour tous les Dunkerquois, que nous avons mise en débat pendant la campagne, s’est imposée comme une évidence depuis le 17 mars.

C’est encore plus évident pour ceux dont le quotidien a été le plus chamboulé par cette crise. Je veux parler de nos séniors et de nos enfants.

Ces prochains mois, nous accélèrerons la mise en place d’une Direction Séniors au sein des services, avec pour objectifs le renforcement de l’accompagnement humain, de l’aide à domicile, de la simplification des démarches et pour repenser très vite les activités que nous pourrons leur proposer. 

Pour les enfants des écoles, dont beaucoup ont souffert et souffrent encore de l’éloignement scolaire, nous anticiperons la mise en place du service d’aide aux devoirs gratuits – sur lequel nous nous sommes engagés – en créant dès cet été un dispositif exceptionnel de soutien scolaire. Il sera construit en partenariat avec l’Education nationale, afin d’aider les élèves, plus particulièrement ceux qui s’apprêtent à entrer au collège, à bien préparer la rentrée.

Dans ces deux dispositifs, c’est l’accompagnement humain qui sera la clé de notre réussite.

Cette dimension humaine, nous l’aurons aussi dans notre politique en direction du commerce et de l’artisanat, en favorisant les liens entre producteurs locaux et consommateurs. Nous l’aurons dans notre politique de prévention, à l’image des ambassadeurs des gestes barrières sur la digue mis en place ces derniers jours. Nous l’aurons dans notre politique culturelle, en développant l’accès à la culture pour tous et en créant des lieux ouverts. Nous l’aurons dans notre politique jeunesse avec le programme Odyssée et les parcours de réussite. Nous l’aurons dans notre politique sportive, d’animation et de démocratie locale, de santé… L’ensemble de l’action municipale y concourra.

Voici quelques grands axes de travail, d’innovation et de réflexion qui seront les nôtres dès ces prochaines semaines. Notre équipe les abordera avec des ambitions et des responsabilités décuplées face aux enjeux de la construction du monde de demain, fidèle aux valeurs d’innovation et d’entraide qui ont fait l’identité de notre ville.

Nous savons toutes et tous notre faculté à nous dépasser et à reconstruire ensemble, « contre vents et marées » pour reprendre la devise de notre club de football qui monte en ligue 2, représenté dans cette salle par son Président Jean-Pierre SCOUARNEC, que je félicite ainsi que tous les dirigeants, entraineurs et joueurs. Le défi était immense et eux aussi l’ont magnifiquement relevé ! « 

Partagez :
felis Donec ut efficitur. ipsum ultricies