Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

De nouveaux équipements modernes et accessibles à tous

Rénovation du stade Tribut, nouvelle bibliothèque-médiathèque de centre-ville, nouvelle patinoire au Môle 1, nouvelle piscine Georges-Guynemer à Petite-Synthe, théâtre de la Licorne en Basse-Ville, stade d’athlétisme à Malo, nouvelle maternité et arrivée du Tep-Scan au CHD… Qu’ils soient à vocation sportive, culturelle, de santé ou de loisirs, ces nouveaux équipements modernes et accessibles à tous renforceront l’attractivité de Dunkerque et la qualité de vie des Dunkerquois.

Le stade Tribut a entamé sa métamorphose

5 000 places assises (extensibles à 8 000 si nécessaire), pelouse hybride dernière génération, stade accessible aux PMR, un parvis avec entrée unique, installation de locaux associatifs, de buvettes… Dunkerque aura bientôt un stade digne de ce nom pour soutenir la progression de l’USLD. Outre son intérêt sportif, le nouveau Tribut permettra également à Dunkerque d’embellir considérablement l’une de ses entrées de ville les plus fréquentées.

Au delà de l’aspect sportif, c’est l’une des principales entrées de ville qui va être métamorphosée

Un stade à l’anglaise qui offrira tout le confort et la sécurité d’un stade moderne

Vue de nuit

Le stade disposera d’une entrée unique avec un grand parvis sécurisant

Une patinoire à double piste au Môle 1

C’est un fait entendu : ouverte en 1970, la patinoire Michel-Raffoux a fait son temps. Le projet de nouvelle patinoire au Môle 1 lancé en 2014 donnera aux sports de glace un équipement qui permettra, grâce à ses deux pistes, le développement des usages sportifs et de divertissement. Elle sera l’une des locomotives de la future zone de divertissement qui s’y dessine progressivement, renforçant ainsi l’attractivité du centre-ville.

L’intégration paysagère de la future patinoire a été particulièrement travaillée

Un parvis végétalisé commun avec la Halle aux sucres sera aménagé

La bibliothèque-médiathèque du XXIe siècle arrive en centre-ville

Les travaux d’aménagement de notre future bibliothèque ont débuté en octobre 2017. Les Dunkerquois pourront disposer dès 2019 d’un équipement moderne qui soutiendra la hausse de fréquentation dans notre réseau de bibliothèques entamée en 2014. Signe de la nouvelle relation que nous souhaitons construire avec les Dunkerquois, une Fabrique d’Initiatives Locales a permis aux usagers de co-construire l’équipement avec les architectes. Accompagnés des riverains, ils auront également pu travailler à la mise en valeur du jardin des arts prévue dans le projet.

Un grand parvis sera aménagé grâce à la démolition du « compactus »

L’ancienne entrée du bâtiment sera retravaillée

Jadis enclavé, le jardin des Arts sera réaménagé

Petite-Synthe et Saint-Pol-sur-Mer disposent d’une piscine flambant neuve

L’ouest de Dunkerque dispose enfin d’un équipement aquatique moderne. La nouvelle piscine, ouverte à l’été 2017, offre une qualité exceptionnelle et abrite la plus grande fosse de plongée au nord de Paris. L’affluence constatée dès son ouverture montre qu’elle était attendue.

 

Le théâtre de la Licorne en Basse Ville

Equipement culturel dédié aux arts de la marionnette contemporaine et du théâtre d’objet, le Théâtre de la Licorne a été inauguré en 2015 en Basse Ville. L’établissement culturel ouvre ses portes aux habitants du quartier pour diffuser dans la proximité une culture de haute qualité.

Un nouveau stade d’athlétisme à Malo

La piste d’athlétisme de Tribut était en très mauvais état. L’aménagement d’une nouvelle piste au complexe sportif de la Licorne permettra aux athlètes dunkerquois de jouir d’un équipement neuf, mais également de l’intérieur de la piste pour développer d’autres disciplines de l’athlétisme. Rendez-vous au second semestre 2018 pour les premiers entraînements des trois clubs utilisateurs : l’USD Athlé, UniRun et le Triathlon Littoral 59.

Trois nouveaux terrains synthétiques

Au complexe sportif de la Licorne, les clubs de football et de hockey-sur-gazon se partageaient l’ancien terrain, ce qui représentait une contrainte évidente puisque ce dernier n’était adapté à la pratique d’aucune des deux disciplines. Afin de permettre l’autonomie de chaque club, nous avons investi en 2015 dans l’aménagement d’un terrain synthétique dédié à la pratique du football afin de soutenir le FCD Malo, qui accédait à la Régionale 1, l’élite régionale du football.
Puis ce fut au tour du Hockey-Club-Dunkerque-Malo d’inaugurer son nouvel écrin dédié, en 2017. Un grand pas en avant pour des passionnés qui réclamaient cet investissement depuis plus de deux décennies.
A Tribut, les équipes de jeunes de l’USLD disposent eux-aussi d’une nouvelle surface moderne synthétique depuis 2017.

 

6544

Le nombre de personnes qui se sont rendues à la piscine Guynemer lors de sa première semaine d’ouverture début août 2017.

Qu’en est-il du musée des Beaux-Arts ?

La future bibliothèque ouvrira dans ce qui fut le bâtiment du Musée des Beaux-Arts. Ce dernier va intégrer les locaux vacants jadis occupés par Ocean Link en Citadelle. Nous souhaitons en effet créer un véritable pôle muséal sur l’histoire et le patrimoine de Dunkerque. Pour ce faire, nous avons mené une étude pour renforcer la complémentarité entre le musée des Beaux-Arts et le musée portuaire, dont la fréquentation a progressé ces dernières années.

Un bowling en centre-ville ?

Au sein de ce pôle de divertissement « pôle Marine – Môle 1 », nous travaillons actuellement sur l’aménagement d’un bowling. Son implantation viendra conforter l’attractivité de la zone, déjà pourvue de salles de cinéma et
prochainement de la patinoire.

Une grande salle pour l’USDK, Sportica étendu

Le débat avait agité la dernière élection municipale. Conformément au choix des Dunkerquois, nous avons annulé le projet pharaonique d’Arena à 250 millions d’euros et mis en stand by le projet de zone commerciale de périphérie (depuis annulé par la cour de cassation), préférant redynamiser le coeur de ville. Ceci étant, notre rejet de l’Arena ne signifiait pas que nous étions contre le principe d’une nouvelle salle pour l’USDK. Nous avons donc immédiatement candidaté à l’appel à projets de la Région Hauts-de-France, qui souhaitait doter d’une grande salle chaque agglomération qui en faisait la demande, sur le principe d’un coût de construction de 25 millions d’euros environ, pris en charge à 80% par la Région, la collectivité d’accueil (la CUD dans notre cas) mettant le reste (5 M€) et prenant à sa charge le fonctionnement. Un terrain en face de la piscine Guynemer à Saint-Pol-sur-Mer a donc été identifié pour recevoir cette grande salle, dont l’USDK sera résidente. Le BCM, pour sa part, aura droit à un agrandissement de Sportica.

 

Partagez :
ut et, elementum vel, libero eget