Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Le tourisme crée de nouveaux emplois à Dunkerque

La fréquentation touristique de notre ville a progressé de 82% depuis 2014. Il s’agit de l’une des plus importantes de France sur la période. Elle est portée par la redynamisation de la station balnéaire, par la diversité de ses musées (FRAC, LAAC, musée dynamo, musée portuaire…) et par une stratégie événementielle attractive.

Terrasses sur le sable, animations estivales, festival « La Bonne
aventure »… La station balnéaire s’anime

Siroter un verre les pieds dans le sable, faire son réveil musculaire en front de mer, disputer un match de beach-volley… il y a toujours quelque chose à faire à Malo. Des beaux jours à l’arrière-saison, plus de 650 animations, très majoritairement gratuites, sont proposées. Des rendez-vous très appréciés des Dunkerquois comme des estivants, qui font de Malo-les-Bains « the plage to be ».

Mises en place en 2014, les terrasses sur le sable ont insufflé une nouvelle dynamique commerciale à la digue

Le réveil musculaire et la zumba (en images) font partie des animations quotidiennes les plus populaires

Le feu d’artifices de fin de saison, un moment fort du calendrier de Malo-les-Bains

Départ du tour de France à la voile, cerf-volant, kite-surf, volley-ball, les compétitions
sportives rendent Malo plus attractive

Une nouvelle digue des Alliés

La digue des Alliés était surnommée la « digue des oubliés ». Ce sera bientôt de l’histoire ancienne. Cette partie de la digue, qui va de la passerelle au Kursaal, a entamé sa métamorphose : nouveau pavage, nouvel éclairage public, nouveau poste de secours avec toilettes publiques, destruction de l’escalier du bout de la digue pour laisser place à une pente douce qui facilitera la mobilité de tous, cette plage historique de l’opération Dynamo retrouvera la qualité urbaine que son histoire mérite. De plus, nous avons inclus des usages balnéaires, tels des solariums ou des terrasses, qui la rendront commercialement plus attractive.
Rappelons que la Ville et la CUD ne paieront qu’un tiers des 10 millions d’euros du projet, le reste étant financé par la Région Hauts-de-France et l’Union Européenne dans le cadre de la lutte contre la submersion marine.

 

Une digue plus accessible pour tous

Un pôle d’échange du nouveau réseau de bus gratuit à 10 minutes de fréquence devant la piscine Paul-Asseman, 10 heures de stationnement gratuit durant l’été au parking souterrain du Kursaal… l’accès à la digue est plus facile. Sa piétonisation des vacances de Pâques à fin septembre y rend également la mobilité plus facile et plus sûre.

Le tourisme de mémoire en forte hausse

Le film de Christopher Nolan et sa notoriété mondiale ont évidemment boosté le toursime de mémoire à Dunkerque. Dans la foulée du film, sorti sur les écrans à l’été 2017, le bureau d’information de l’office de tourisme sur la plage a enregistré six fois plus de britanniques que l’été précédent. Nous avions anticipé cette croissance du tourisme de mémoire en doublant la surface du mémorial du souvenir au Bastion 32, tout en repensant totalement sa scénographie.

Recevoir Christopher Nolan à Dunkerque a fait la fierté des Dunkerquois. Son oeuvre nous a permis de faire redécouvrir l’opération Dynamo

Inauguration de l’oeuvre d’art contemporain « Le sablier » et du doublement de la surface du musée « Dunkerque 1940 – Opération Dynamo » – Juillet 2017

Un grand hôtel pour renforcer l’attractivité de notre territoire

La friche Vandenabeele était indigne de notre ambition touristique. L’auberge de jeunesse inoccupée vient d’être détruite, et la construction du Grand Hôtel de Malo-les-Bains, avec services de spa-balnéo géré par le groupe Deep- Nature, a débuté. Outre le renforcement de l’attractivité touristique de la digue, cet établissement viendra également développer l’offre hôtelière. Dunkerque manque de lits, si bien que lorsque des congrès sont organisés au Kursaal, les congressistes sont parfois obligés d’aller loger en Belgique. L’augmentation de la capacité hôtelière de Malo viendra donc accompagner celle du tourisme d’affaires, également en hausse depuis 2014.
De plus, cet investissement privé créera 70 emplois nets et soutiendra le changement d’image en cours actuellement. La construction d’un programme de logements a également démarré, afin de diversifier l’attractivité résidentielle de Malo-les-Bains.

Avec « La bonne aventure », Dunkerque a désormais son festival en ouverture de saison balnéaire

26 000 personnes sont venues à Malo fin juin 2016 pour cette première édition de « La Bonne Aventure »

34 000 festivaliers sont venus à Dunkerque lors de la seconde édition de la Bonne Aventure en juin dernier

Il manquait à l’offre culturelle de Dunkerque un événementiel culturel de dimension nationale. Avec « La Bonne Aventure », cette anomalie est désormais réparée. Confiée à l’équipe des « Nuits secrètes », le festival fait découvrir les lieux insolites de l’agglomération tout en déployant une scène ouverte et gratuite à Malo, théâtre de rendez-vous musicaux de qualité qui se terminent dans la nuit au Klub du Kursaal dans une atmosphère électro.

« Avec sa grande scène gratuite, le festival « La Bonne aventure » permet à tous d’avoir accès à des concerts de stars internationales, c’est fantastique ! »

Les services de la Ville prennent également leur quartier d’été

Pour être efficace, le service public doit être là où les Dunkerquois ont besoin de lui. C’est pourquoi certains services ouvrent des antennes sur la digue l’été. La bibliothèque des sables y propose une offre de lecture publique de juin à septembre, de même que l’Office de Tourisme, qui ouvre son accueil au rez-de-chaussée du Kursaal. La Police municipale emménage également dans ses locaux sur le front de mer pour mieux assurer la sécurité des estivants.

Le kiosque de la place Turenne rénové

Dernier élément du patrimoine à avoir eu droit à une cure de jouvence, le kiosque de la place Turenne est un symbole de Malo-les-Bains. Très apprécié des Malouins, il fait également le bonheur des masquelours lors de la bande de Malo. Mais il retrouve sa véritable vocation de kiosque à musique lors de la saison estivale où les concerts qui s’y déroulent font le bonheur du public toujours très nombreux à venir écouter les artistes amateurs qui s’y succèdent.

Des événementiels de grande envergure

Outre le nouveau festival musical « La Bonne Aventure » qui met en valeur les lieux insolites de notre territoire, d’autres événements renforcent l’attractivité touristique dunkerquoise. Par exemple, la programmation en août 2020 de la « Tall Ships’ Race », communément appelée la « Grande Armada », avec ses dizaines de majestueux navires qui jetteront l’ancre dans les bassins du centre-ville. Des dizaines de milliers de visiteurs attendues pour un nouveau moment inoubliable.

 

Partagez :
libero non ut lectus mattis Sed sit consectetur adipiscing felis ultricies