Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Plan « 10 000 arbres » : Dunkerque passe au vert

En 2016, le Conseil municipal adoptait à l’unanimité notre plan « 10 000 arbres ». L’objectif est de développer la place du végétal en ville. Au-delà, il s’agit également de favoriser des essences locales, qui se développeront mieux, parce qu’adaptées à leur environnement immédiat, de promouvoir la richesse écologique de notre ville et de mettre au débat la place de la nature en ville. 

Une ville embellie, un bienfait écologique

L’arbre en ville est très apprécié des habitants. D’abord, parce qu’il participe de la beauté des paysages urbains. Ensuite, pour ses vertus écologiques. En effet, en absorbant du CO2, les arbres réduisent la pollution en ville tout en amenant de la fraicheur lors des périodes de hautes températures.
En passant de 25 000 à 35 000 arbres, nous renforçons considérablement la nature en ville à Dunkerque.

Les Dunkerquois débattent de la place de la nature en ville

Comme toute politique publique, les effets positifs sont accompagnés de certains inconvénients : taille des arbres qui réduisent la luminosité des logements, nécessaire ramassage des feuilles ou des fruits, racines qui abiment les trottoirs ou encore remplacement des arbres en fin de vie, dont la chute de branches peut entrainer des accidents.

Afin de permettre aux riverains d’un même quartier de se saisir de ces enjeux, nous avons mis en place une Fabrique d’Initiative Locale dédiée. Que ce soit aux Glacis ou à Rosendaël, les Dunkerquois ont été invités à venir discuter des orientations qu’ils souhaitent voir prises en la matière.

Sensibiliser les plus jeunes à notre patrimoine vert

Symboliquement, ce sont les élèves de l’école du Torpilleur qui ont planté le premier de ces 10 000 arbres dans leur cour de récréation. Au-delà, nous multiplions les actions envers les plus jeunes des Dunkerquois, que ce soit en lien avec l’Education nationale ou dans nos instances locales, comme le Conseil Municipal des Enfants. Ces arbres, nous les plantons pour eux, puisqu’ils grandiront avec eux.

Partagez :
ut facilisis vulputate, Donec elit. id porta.