Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Une gouvernance moderne et efficace

Conformément à nos engagements de campagne, notre action en matière financière a consisté à mettre fin au projet pharaonique d’Arena de 250 millions d’euros et à restituer du pouvoir d’achat et de la qualité de vie aux Dunkerquois. Malgré l’impact certain de la baisse des dotations de l’Etat, nous avons maîtrisé la fiscalité tout en mettant en place des abattements fiscaux ciblés.

Gérer la baisse des dotations de l’Etat

En tant que territoire industriel, Dunkerque et son agglomération ont été plus impactées que d’autres territoires par la baisse des dotations de l’Etat. Nous avons choisi de porter collectivement les efforts requis : les associations, les élus et l’administration (voir graphique) ont tous trois du faire des économies pour absorber les plus de 5 millions d’euros d’économies annuelles demandées par le Gouvernement. Pour la Ville, cela s’est concrétisé par une réduction des dépenses de fonctionnement.

Comment investissons-nous tant sans augmenter la fiscalité locale ?
Par une saine gestion des dépenses, notamment celles de fonctionnement.

Une refonte du régime indemnitaire des agents

En matière de gestion du personnel, dans le respect des contraintes de maîtrise des effectifs et de la masse salariale, un nouveau régime indemnitaire plus équitable a été adopté. Des règles claires pour les recrutements et les promotions internes et des dispositifs d’accompagnement de la mobilité des personnels ont été établis dans le cadre du dialogue social avec les organisations syndicales.
Le projet d’administration interne à la Mairie a valorisé la qualification et la responsabilisation de l’encadrement.

Aucune augmentation d’impôt, des abattements ciblés

Dans ce contexte contraint, notre priorité a été de ne pas avoir recours au levier fiscal pour ne pas réduire l’attractivité de notre territoire dans le contexte de démographie négative qui était le nôtre au début du mandat. Nous avons au contraire procédé à deux réductions d’impôts, « Reflex’Acquisition » et la réduction de 50% de la taxe terrasse pour chaque commerçant qui investit dans le renouvellement de son matériel suite à l’adoption d’une « charte des terrasses » par le Conseil municipal en 2018.

L’abattement fiscal ciblé de la « taxe terrasse » a permis aux commerçants de renouveler leur matériel et de l’harmoniser, comme le préconise la « charte des terrasses » votée par le Conseil municipal

Un plan de rationalisation du patrimoine

Lancé en 2015, le plan de modernisation et d’optimisation de notre parc immobilier a débuté par un audit des 364 000 m² dont la Ville est propriétaire. Un patrimoine beaucoup plus important que celui des villes de même taille qu’il fallait rationaliser car très couteux à entretenir. Chaque bâtiment a été répertorié, entre ceux que la Ville occupe, ceux qu’il est intéressant de rénover pour y relocaliser de l’activité administrative (le bâtiment Lamartine place De-Gaulle ou les anciens locaux de l’AGUR quai des Hollandais par exemple) et ceux dont nous pouvons nous séparer pour inciter des particuliers ou des entreprises à y développer logements, bureaux ou commerces. Qu’il s’agisse de la future ex-bibliothèque de Dunkerque centre ou de l’académie de musique Mozart à Rosendaël qui vont devenir des logements, de l’ancienne poste de Rosendaël qui accueille désormais un commerce en rez-de-chaussée et un logement à l’étage ou d’autres bâtiments désaffectés, ce sont autant d’opérations « gagnant-gagnant » qui permettent de redynamiser les quartiers tout en réduisant les charges d’entretien de la Ville. Plus d’un million d’euros est ainsi entré dans les caisses de la Ville.

Dans le cadre du plan de rénovation du patrimoine, l’ancienne poste de Rosendaël a été vendue à des Dunkerquois, qui y ont aménagé un commerce en rez-de-chaussée et un logement à l’étage. Comme elle, de nombreux bâtiments désaffectés ont ainsi retrouvé une fonction tout en faisant rentrer de l’argent dans les caisses de la Ville

Une administration exemplaire

Une administration exemplaire, c’est une administration qui garantit un traitement équitable à chaque individu, à chaque quartier, et à chaque agent. Quel que soit le lieu de résidence des habitants dans la ville, nous avons veillé à ce que soit assurée l’égalité dans le traitement des demandes, dans l’accès aux services publics municipaux comme dans la délivrance de formalités administratives. L’égalité de traitement des demandes d’emploi a aussi été garantie par la généralisation des jurys de recrutement externe.

Une nouvelle organisation des services municipaux

Elle a permis d’améliorer le service rendu aux habitants tout en recherchant le meilleur coût–efficacité dans l’usage de nos ressources. Les services en charge de la propreté, de la sécurité, des écoles, de la culture, des équipements sportifs ont adapté leurs horaires et leur fonctionnement à l’évolution des pratiques des Dunkerquois.

Partagez :
risus ipsum quis nunc porta. sed