Signature Patrice Vergriete Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine

MAIRE DE DUNKERQUE - PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Thomas DANCEL est sur la liste de Patrice VERGRIETE !

13 février 2020

Il s’est engagé très tôt au service des autres. A 17 ans, Thomas intègre le corps des pompiers volontaires. A 28 ans, il prend la succession de Daniel Schapman à la tête de l’Amicale des sapeurs-pompiers de Malo, organisatrice de l’un des plus anciens bals de carnaval. A 34 ans, en gardant son beau sourire même dans les heures les plus difficiles, il dit sa fierté d’être un maillon de cette grande chaîne de solidarité qui vient en aide tout au long de l’année aux familles de pompiers et aux enfants atteints de maladie ou souffrant de handicap. 

« Aider les autres, être au contact, c’est tout le sens de mon engagement », dit-il. A 34 ans, marié et père de deux enfants, Thomas DANCEL exprime toujours la même fierté, la même envie de « servir », avec ce sourire qui fait du bien autour de lui, qui rassure aussi dans les moments difficiles.

Bal, chapelle, mais aussi brocantes, festivités de Noël ou don du sang géant… Pour l’Amicale qu’il préside depuis six ans, tous les moyens sont bons pour récolter des dons en faveur des associations venant en aide aux enfants atteints du cancer ou souffrant d’un handicap et à leurs parents, et à faire preuve de solidarité envers les familles de pompiers dans la difficulté. « Lors de notre dernière opération de don du sang à Malo, nous avons accueilli 1545 donneurs. C’est un record pour notre région. Maintenant, on vise le record d’Europe ! »

La philanthropie n’empêche pas les sentiments qu’on peut avoir pour sa ville ! En bon Malouin, Thomas évoque volontiers la métamorphose de la Digue des Alliés : « Le résultat est magnifique et j’apprécie le souci du détail… Les repères kilométriques, pour les gens qui courent comme moi, c’est très précieux pour le fractionné ! »

Thomas est tout autant convaincu par la nouvelle place Jean-Bart, « surtout quand tu te balades en ville avec les enfants ». Et il sera une nouvelle fois au rendez-vous de sa « fan zone » pendant le prochain Euro de football.    

« Ce qui m’intéresse, c’est de m’investir pour ma ville. Et c’est pour ça que je m’engage auprès de Patrice VERGRIETE. Pour continuer à faire avancer Dunkerque. Aux élections municipales, on ne vote pas pour un parti politique, on vote pour une personne et pour une équipe. »

« Comme beaucoup de jeunes de ma génération, je n’ai jamais trop accroché à la vie politique, avoue Thomas. Ce qui m’intéresse, c’est de m’investir pour ma ville. Et c’est pour ça que je m’engage auprès de Patrice VERGRIETE. Pour continuer à faire avancer Dunkerque. Aux élections municipales, on ne vote pas pour un parti politique, on vote pour une personne et pour une équipe. »

Il ajoute  en souriant : « J’ai prévenu Patrice que je n’étais pas trop doué pour les discours. Et il m’a dit clairement : ce n’est pas ça qui compte ! »

Ce qui compte, pour Thomas, c’est poursuivre la dynamique, « développer l’animation de la ville, contribuer à la prise de conscience écologique, auprès des jeunes notamment, encourager les initiatives citoyennes comme celle du collectif DK Clean Up. »

Ce qui compte pour Thomas, c’est l’action, le résultat, un parcours de vie aussi…

« J’ai grandi aux Glacis, comme Patrice. Ce qu’il fait aujourd’hui, comme maire de Dunkerque, est porteur d’espoir pour beaucoup de jeunes. Son parcours donne envie. Il montre que tout est possible. »  

Au fait, Thomas a lui aussi porté les couleurs du club de basket de Saint-Pol-sur-Mer et rêve de rejouer un jour les tournois de basket de sa jeunesse sur la digue… Le message est passé !  

Partagez :
pulvinar Nullam justo fringilla quis, elementum felis dolor.